vendredi 26 juin 2015

[Amsterdam] La gare, le Dam, les canaux, le quartier rouge

Nous avons pris le train depuis la gare de Zaandam en direction d'Amsterdam Centraal pour arriver directement dans le centre-ville. Que ce soit dans un sens ou dans l'autre il y a des trains environ toutes les 10 minutes jusqu'à tard le soir (presque 1h du matin). Le trajet aller-retour coute 5,20 € par personne + 1 € si on achète le ticket en gare. Il existe des cartes rechargeables - OV-Chipkaart - mais d'après plusieurs sources il semblerait qu'elles ne puissent être alimentées qu'avec des cartes de débit/crédit nationales.


La gare d'Amsterdam a été construite entre 1881 et 1889 par l'architecte Pierre J. H. Cuypers et le constructeur mécanicien Adolf Leonard van Gendt. Cuypers est également le créateur du Rijksmuseum, ouvert en 1885, située à environ 2 km de là, à l'opposé du centre historique de la ville. D'ailleurs ce fameux musée ressemble très fort à la gare centrale. Vous le verrez plus tard dans les photos.


L'une des premières chose à faire si vous venez à Amsterdam c'est de vous balader le long des canaux. Libre à vous de faire la promenade à pieds ou même en bateau mouche. Bien sûr on peut imaginer de faire les deux (et c'est d'ailleurs ce que nous avons fait). Vous vous doutez qu'il est bien plus agréable de vous promener lorsque le soleil est de la partie. Côté chiffres, on apprend que les canaux s'étendent sur un total de plus de 100 km, avec près de 1500 ponts qui les traversent. Les trois principaux canaux sont le Herengracht, le Prinsengracht, et le Keizersgracht. Ceux-ci ont été construits aux XVIIe siècle pendant l'Âge d'or néerlandais.


Tout en parcourant les différents canaux vous pourrez voir de nombreuses choses. Par exemple, vous passerez à côté de la Westekerk et de la maison d'Anne Frank en parcourant le Prinsengracht. En longeant le Herengracht, vous pourrez vous reposer un moment sur la place Rembrandt (Rembrandtplein). A vous de choisir l'ordre dans lequel vous préférez réaliser votre promenade ! Il existe bien entendu plusieurs itinéraires que ce soit à pieds ou en bateau.


Au croisement du Brouwergracht et du Singel, vous pourrez également apercevoir la plus petite façade  d'Amsterdam : sa largeur est d'environ 1 mètre. Il s'agit en fait de la façade arrière d'une maison qui est en réalité un peu plus grande. A l'angle des canaux Oudeschans et Waalseilandgracht, on peut apercevoir la tour Montelbaanstoren. Construite en 1516, elle était destinée à protéger notamment le quartier industriel et portuaire environnant que constituait le Lastage. Elle perdra cette fonction en 1606.


En longeant les canaux secondaires on peut se perdre dans le quartier rouge et s'égarer dans les rues pleines de vitrines. Le "Red Light District" - De Wallen - n'est clairement pas le quartier le plus accueillant ; il est notamment déconseillé de s'y promener tard le soir. Sachez aussi que les villes de La Haye et Rotterdam disposent également de leurs propres "quartiers rouges". En tout cas si vous passez par là vous pourrez contourner la Oude Kerk. C'est là qu'est notamment enterrée la femme de Rembrandt, Saskia van Uylenburgh. Vous remarquerez que selon le côté où l'on se trouve, on croirait parfois se trouver devant un château plutôt qu'une église.


A pieds on peut également voir de nombreux choses. Depuis la gare centrale on peut notamment rejoindre le Dam. Il s'agit de la place principale d'Amsterdam, sur laquelle on retrouve notamment le musée Madame Tussauds mais également le Koninklijk Paleis (extrémité ouest), et sur sa droite la Nieuwe Kerk. Nous n'avons pas pu avoir de meilleure photo du palais car il y avait un événement en cours de préparation durant notre séjour.


De l'autre côté de la place on retrouve le monument national, un pilier de pierre blanche conçu par Jacob Oud et érigé en 1956 à la mémoire des victimes de la Seconde Guerre mondiale, ainsi qu'un magasin de la chaine De Bijenkorf et un hôtel 5 étoiles, le NH Grand Hotel Krasnapolsky. Du haut de gamme !


Bien sûr, il y a tant de choses à voir et à faire. Nous sommes notamment allés sur le marché aux fleurs, nous sommes passés dans les petites ruelles du Jordaan (le quartier fleuri d'Amsterdam), et nous nous sommes perdus dans les rues commerçantes aux alentours du Damrak. On peut aussi descendre jusqu'au Vondelpark et passer par le Rijksmuseum pour faire de jolies photos dans les jardins, ou s'arrêter boire un verre sur Leidseplein. Bref ce ne sont pas les idées qui manquent ! 

jeudi 25 juin 2015

[Amsterdam] Arrivée à Zaandam

5h20 du matin, le réveil sonne et ça fait un peu mal de déjà quitter le lit en cette grise matinée du 22 juin. Mais c'est pour la bonne cause ! En effet, nous avions reçu un bon de valeur Bongo il y a quelques mois et nous avions décidé de l'utiliser pour acheter un coffret "A nous l'Europe". A l'intérieur de celui-ci une ville est sortie du lot : Amsterdam, aux Pays-Bas. 

Direction le nord pour un court séjour dans l'hôtel Inntel à Zaandam, pour 2 nuits avec petit-déjeuner compris et accès gratuit au centre de bien-être. Pour la route aucun problème : le GPS a bien fait son boulot. En plus ou moins 4h nous avons atteint notre destination, avec les habituels bouchons à Bruxelles bien entendu, et quelques ralentissements du côté d'Anvers. On sent qu'on est bien aux Pays-Bas surtout quand on voit apparaitre des moulins ici et là. La pluie a été de la partie durant toute la matinée et s'est arrêtée juste quand nous étions sur le Ring d'Amsterdam.


En sortant du parking Q-Park Hermitage, nous tombons nez-à-nez avec l'hôtel ! Il impressionne par son style et ses couleurs très vives. La structure est plutôt originale car on dirait comme un empilage de maisons typiques de la région. On retrouve ce genre de maisonnette un peu partout dans Zaandam. Quant à la situation de l'hôtel elle est plutôt idéale : à quelques mètres de la gare des trains, tout près des enseignes comme C&A, Hema, ou même Albert Heijn (supermarché), et vraiment très proche du parking couvert comme cela a été plus ou moins mentionné ci-dessus.


Nous avons eu de la chance en arrivant car une chambre était déjà libre pour nous. Le check-in devait se faire à 14h mais nous avons eu les clés (ou plutôt les cartes) à 11h. Première chose que l'on constate en entrant, c'est la peinture sur le mur. Visiblement il y en a une différente dans presque toutes les autres chambres. Une petite plaquette près de la porte de la salle de bain nous permet de nous instruire et nous en dit plus à propos de cette fameuse œuvre. Petite déception tout de même : les lits séparés.


La salle de bain est moderne, et tout aussi propre que le reste de la chambre. Ce qui nous a vraiment plu c'est la grande baignoire-douche. Rien de tel qu'un bon bain pour se détendre et se relaxer après une longue journée de marche dans Amsterdam. Attention toutefois lorsque vous allumez la lampe la nuit car il y a une "fenêtre" qui donne sur la chambre. Malgré qu'on ne puisse pas voir grand chose à travers celle-ci elle laisse tout de même passer beaucoup de lumière.


L'hôtel dispose de tout un étage avec quelques machines de fitness (tapis, vélo, etc) mais aussi un sauna, un hammam, et une piscine. L'accès à cet étage est entièrement gratuit : même les casiers et les essuies peuvent être empruntés sans débourser un euro supplémentaire. En plus de ça, l'espace détente ouvre tôt, et ferme tard (23h30). Les horaires varient en fonction de la période. Tout aussi idéal qu'un bain après une très longue balade.


Si le temps est clément, libre à vous de déjeuner sur la terrasse qui donne sur un petit canal. On peut alors regarder les gens déambuler paisiblement sur les passerelles passant d'un magasin à un autre, tout en savourant un petit déjeuner, certes pas extraordinaire mais tout à fait correct. C'est toujours plus agréable que de toujours rester enfermé. Enfin côté personnel, les serveurs, ainsi que leurs collègues à la réception, sont sympathiques. Par contre nous n'avons pas essayé de parler français avec eux, donc difficile de savoir s'ils le comprennent.