lundi 13 octobre 2014

[London 2014] Abbey Road, Little Venice, Camden Town

Voici que se termine bientôt notre voyage à Londres. Nous sommes mercredi et le soleil est de nouveau bien présent pour nous accompagner tout au long de cette belle journée. Malheureusement la dernière. Il est donc grand temps de ranger nos affaires et de rendre les clés de la chambre. Avec un peu de retard nous nous rendons à l'accueil et nous laissons nos clés ainsi que nos bagages pour ne pas nous encombrer de toutes nos affaires. Notre première destination est Abbey Road, la célèbre rue dans laquelle on retrouve le studio d'enregistrement d'EMI où sont passés de nombreux groupes dont les Beatles. Le passage pour piétons situé devant l'entrée a également servi pour la pochette du onzième album du groupe, ce dernier portant le même nom que la rue. 


Sur la photo ci-dessus, on voit le fameux passage pour piétons mais dans l'autre sens. Le monument situé au carrefour marque la fin de la route du côté sud. Ci-dessous, vous reconnaitrez l'une des entrées du studio d'enregistrement avec les murs recouverts de mots, laissés par les touristes ou les habitants même. C'est un peu le même principe qu'accrocher un cadenas sur un pont finalement, sauf que c'est bien moins lourd à terme. Nous en avons profité pour y indiquer les trois années de nos passages à Londres.


Nous continuons notre route en reprenant la direction de Grove End Road, jusque Saint-John's Wood Road. Nous longeons le Lord's Cricket Ground puis nous descendons la rue pour rejoindre Clifton Gardens puis enfin Warwick Avenue. On y trouve principalement une station de métro. La chanteuse Duffy y fait référence dans sa chanson puisqu'elle propose une rencontre à l'entrée de celle-ci.


Depuis Warwick Avenue nous remontons vers Little Venice, située dans le quartier de Maida Vale. Elle est aussi accessible depuis Paddington, à environ un quart d'heure de marche. Il s'agit d'une jonction de deux canaux : le Regent's Canal et le Grand Union Canal. On retrouve plusieurs péniches le long de l'eau, dont un café, ainsi qu'un service de navettes vous permettant de rejoindre notamment Camden Town.


Chaque jour, sept navettes partent vers Camden Town. Il parait que la balade est sympathique et très reposante. Il faut dire que l'endroit est plutôt pittoresque, on a tout de suite un autre aspect de la ville, bien plus paisible. Il faut compter environ 8 £ et 45 minutes de trajet. Nous n'avons pas pu le faire car nous ne sommes pas arrivés au bon moment. Nous avons donc repris le métro à Paddington pour nous rendre à Camden.


Nous avons rejoint la station de métro en longeant les buildings au bord du canal. Après dix bonnes minutes de marche nous passons pas loin du Novotel Paddington où j'ai également eu la chance de loger lors de mon premier voyage. Dommage pour la navette fluviale, ça avait vraiment l'air super ! Ce sera pour une prochaine fois. Après quelques minutes nous débarquons à Camden Town : nous décidons d'abord de chercher après une œuvre de Banksy mais en longeant le canal nous n'avons rien vu. Soit elle a disparu, soit nous avons mal cherché.


Le quartier est très réputé pour ses nombreux marchés, qui s'étendent sur plusieurs zones, et qui proposent chacun leurs spécificités. C'est aussi un endroit considéré comme le haut-lieu des communautés punk, gothique et émo. Et si vous ne le saviez pas encore, c'est aussi le quartier de la chanteuse Amy Winehouse. Vous dormirez moins bête ce soir ! A voir : le Camden Lock Market, qui est le marché de l'artisanat et des arts originaux. On y trouve des boutiques vraiment incroyables et la plupart du temps, on peut discuter avec l'artiste même. A visiter également, le Stables Market, qui est la plus grande section. On y trouve des vêtements vintage et des stands de nourriture provenant des quatre coins du monde.


Pour terminer la journée nous remontons High Street en direction de la station de métro. Beaucoup de commerces, pas forcément tous très intéressants. Des endroits où l'on se sent observé par le vendeur qui ne cherche qu'à faire plus de chiffres que son voisin. Difficile d'y négocier et les vendeurs ont rarement le sourire. On y trouve quelques t-shirts originaux mais sans plus. C'est surtout pour les devantures spectaculaires et extravagantes que l'on s'y arrête. Rien de tel que des façades colorées pour faire une belle photo.


Sachez qu'il existe encore d'autres petits marchés à voir dans le quartier : Camden Lock Village, Buck Street ou même Inverness Market. Il y a de quoi passer une journée complète à parcourir les nombreuses rues, pour trouver la perle rare. Il y a du vrai comme du faux, du beau comme du moins beau. Pour vous faire votre propre opinion, le mieux c'est de vous y rendre !


Notre voyage se termine là. Nous retournons donc du côté de la station de Euston afin d'aller récupérer nos bagages. Nous nous arrêtons ensuite quelques minutes dans le parc face à la gare des bus pour profiter une dernière fois de l'air londonien. C'est toujours difficile de s'en aller, que ce soit après 3 ou 5 jours. Nous adorons vraiment Londres, c'est une ville qui offre de nombreuses choses à faire et à voir et même une semaine complète ne suffit pas pour voir toutes ces activités intéressantes. C'est tellement peu que nous avons dû réduire notre itinéraire car sinon nous n'aurions rien eu comme repos. Une chose est sûre : nous y retournerons encore !

vendredi 10 octobre 2014

[London 2014] Le centre touristique, Part. II + Brighton

La journée du mardi est particulière car pour la première fois nous découvrons une autre ville que Londres. Effectivement, après un bon petit-déjeuner à la "française", nous avons décidé de passer quelques heures à Brighton, une station balnéaire située au sud. Petit bémol : nous n'avions pas regardé ce qu'il y avait à y faire. Autre hic : il a fait moins beau que ce que nous espérions. Bien sûr nous n'y allions pas pour nous baigner, on sait quand même qu'à cette période on est loin de pouvoir le faire sans en ressortir en grelotant. 

Cette journée a donc débuté par un petit-déjeuner - un déjeuner comme on dit chez nous - dans une pâtisserie à une centaine de mètres de notre hôtel, dans le quartier de Bloomsbury. C'est grâce au routard que nous avons découvert cette adresse et franchement, ils ne se sont pas trompés. Son nom ? Pâtisserie 2 Amis. L'un des propriétaires est, attention suspense,... Français ! Un petit endroit bien charmant où l'on mange tranquillement. Les croissants sont un régal, le chocolat chaud aussi. 


Après un bref retour à l'hôtel, nous décidons de faire un détour par North Gower Street, pas loin d'Euston Square, où l'on trouve le Speedy's Sandwich Bar & Café. Si vous ne reconnaissez pas la photo c'est peut-être que vous n'avez jamais regardé la série Sherlock, produite par la BBC. En effet, l'adresse a servi de lieu de tournage du 221B Baker Street, qui se trouve être l'appartement de ce cher détective Holmes. J'étais avec une fan de la série il faut dire, et elle m'a tout expliqué.


La suite de nos aventures se déroule à Covent Garden. Nous ne prenons pas la peine de visiter toutes les boutiques cette fois, car notre temps est limité. Comme l'indique le site "Visit London", il s'agit là d'un "quartier culturel et commercial exaltant qui offre à ses visiteurs une expérience unique". Ancien marché couvert on y trouve de nombreuses petites boutiques, des restaurants, des bars, etc. Des artistes de rue en profitent même pour s'y produire. En face, on peut également voir l'église Saint-Paul, à ne pas confondre avec la cathédrale bien sûr.


Nous redescendons ensuite vers Trafalgar Square, l'un de nos endroits favoris. On y retrouve la colonne de l'amiral Nelson, les statues de lions, et de splendides fontaines. C'est aussi là que se trouve la National Gallery, dans laquelle on peut admirer de célèbres peintures. C'est gratuit et si vous aimez l'art c'est un endroit à ne pas louper. Cette fois nous ne l'avons pas refait. Quand on passe à Trafalgar on a régulièrement l'occasion de voir des artistes de hip-hop donner des petits spectacles qui sont assez drôles. C'est aussi un endroit idéal pour se reposer, se réhydrater et éventuellement manger un petit bout.


Après cet arrêt et un spectacle amusant devant l'entrée de la galerie d'art, nous prenons le métro direction Victoria Station, pour prendre le train vers Brighton. Première chose bizarre : la machine à tickets ne nous donne que deux billets - un aller, un retour - à scanner dans la machine alors que les coupons de réservation sont bien à chaque fois au nombre de deux. Autre surprise : le train est annulé ?! Oh m... euh pardon, zut ! Nous demandons alors que faire au point information : il faut changer de train à Hove pour aller vers Brighton. Sauf qu'en cours de route nous devons sortir à une autre gare car le train ne va pas jusqu'où il est supposé allé. Deux heures pour se rendre à Brighton au lieu d'une seule.


Brighton est l'une des stations balnéaires les plus célèbres d'Angleterre, dans l'East Sussex. Tout le monde a déjà entendu parler de la fameuse jetée avec sa fête foraine et les nombreuses machines à sous. La West Pier n'existe plus, seule la carcasse métallique est toujours présente et on peut l'observer depuis la plage de galets. Elle a été ravagée par un incendie en 2003, mais était fermée depuis 1975 dans l'attente de travaux de rénovation.


Sur la Brighton Pier, on peut manger du Fish & Chips, s'amuser à dépenser son argent dans des machines à sous, ou bien faire un petit tour sur quelques attractions. Ou on peut tout simplement admirer la vue sur la mer ou regarder en direction de la plage tout en s'éloignant. Un bon bol d'air frais vous y attend. Même en pull, vous aurez le vent en pleine face ! Au début c'est très rafraichissant, mais mieux vaut terminer la journée dans les hauteurs de la ville où l'on ressent beaucoup moins le froid.


Le soir c'est plutôt joli, surtout quand le soleil se couche. On marche alors quelques minutes le long de la plage en profitant de la vue colorée, après un bon repas (des bonnes moules irlandaises).  Lorsque la nuit tombe, toute la jetée s'illumine. Ça vaut le coup d’œil. On remonte alors par les petites rues, en passant par un square pour ensuite rejoindre North Street. On repasse devant la Brighton Clocktower pour ensuite remonter vers la gare. Cette fois le train est à l'heure et c'est un direct. Plus de chance pour le retour qui se déroule sans aucun problème. Ouf ! La journée se termine sur toutes ces notes positives. Mais notre voyage n'est pas encore fini car il reste encore une journée.

[London 2014] Le centre touristique, Part. I

Nous avons consacré notre lundi à la journée shopping, dans ce que le routard appelle "le centre touristique". Nous avons été raisonnables et avons fait peu d'achats mais nous avons parcouru de célèbres rues comme Oxford Street ou Carnaby Street dont on parle régulièrement un peu partout. Nous avons même fait un détour par Chinatown pour voir de quoi ça avait l'air. Nous avons encore eu merveilleuse journée ensoleillée avec une température agréable : le gilet était même de trop !

Pour commencer nous avons donc pris le métro pour descendre à la station de Bond Steet, afin d'aller faire du lèche-vitrine à Oxford Street, la plus longue rue commerciale de Londres (2,5 km). Avant même de sortir de la station, nous passons par une petite galerie commerciale qui annonce la couleur. Voilà que démarre la grande marche alors que nos pieds souffrent encore de la veille. Le routard n'a pas tort : la rue est littéralement bondée, comme ils l'indiquent dans la description sur leur site internet. Il parait même que c'est comme ça toute la semaine. De nombreuses enseignes sont présentes : Zara, New Look, H&M, Forever 21, Foot Locker, Primark, et encore bien d'autres. Il y en a pour tous les gouts. Dans l'optique de nous rendre à Soho nous passons par le célèbre carrefour d'Oxford Circus.


Oxford Circus est un célèbre carrefour routier qui est situé au croisement de Regent Street (également une autre rue commerçante) et d'Oxford Street. On doit sa réalisation à l'architecte John Nash. On peut y accéder par le biais du métro. L'une des particularités de ce carrefour réside dans le fait que les piétons peuvent traverser à la  diagonale. Question shopping notez également que les fans de musique n'ont pas été oubliés puisqu'ils trouveront un magasin HMV à cet endroit.


Après ce bref passage, nous continuons à remonter la rue jusqu'au moment où nous décidons de prendre l'une des petites rues sur notre droite menant à Soho. Sous ses apparences de quartier calme en journée, avec son petit square sympathique pour se reposer après une longue balade dans les rues commerçantes, c'est aussi un quartier où l'on peut sortir le soir. Il est également situé à quelques pas de Chinatown.


Après ce repos bien mérité nous décidons d'aller manger un bout. On décide alors de retourner chez Ed's : il s'agit d'un dinner à l'américaine. On y mange de très bons burgers, avec des ingrédients à l'apparence bien plus fraiche que dans les enseignes habituelles proposant de la "fast food". Là-bas, on mange au comptoir devant les cuisiniers qui s'occupent de nos plats. Les serveurs sont cools, et font la conversation. Apparemment ils aiment beaucoup la Belgique.


Pour digérer nous continuons à marcher vers Chinatown, le célèbre quartier asiatique situé près de Leicester Square à Londres. C'est à présent un quartier très touristique où l'on trouve un paquet de restaurants, de boutiques souvenirs, et de supermarchés. La rue principale est Gerrard Street, dans laquelle on peut voir les arches que l'on reconnait sur la photo ci-dessous, ainsi que de nombreux lampions. Vous vous en doutez, c'est un endroit à visiter au moment de fêtes comme le nouvel an chinois par exemple.


Nous décidons de continuer notre route en nous rendant à Picadilly Circus, connu pour les spots publicitaires lumineux qui attirent tout notre attention. On y trouve aussi une superbe fontaine érigée en 1893 en mémoire de Lord Shaftesbury, 7ème comte de Shaftesbury et philanthrope ayant combattu pour interdire le travail des enfants dans les mines. Elle et surplombée par une statue en bronze d'Éros.


Nous aurions voulu visiter Hatchard's, une vieille librairie (située sur l'A4 pas loin de la place) qui parait-il vaut le détour, seulement par manque de temps nous avons préféré continuer vers Regent Street. Là-bas nous avons passé quelques minutes chez Hollister pour voir leur collection de T-Shirts. Nous ne nous sommes pas attardés car il commençait à se faire tard. En arrivant du côté de Carnaby Street, les magasins commençaient déjà à fermer.


Le soleil se couche, il est l'heure de rentrer. Nous déposons nos affaires à l'hôtel et surtout nous reposons nos pieds qui sont explosés. Mais nous n'en avons pas fini : c'est le jour de sortie. Nous retournons du même côté afin de se trouver un endroit sympathique pour boire un petit verre (ou deux). Nous en profitons pour admirer Londres de nuit, une nouvelle fois, grâce à la vue que nous offre le Paramount. Quelle ville extraordinaire : omme d'habitude la moindre petite chose nous donne envie d'y revenir !