jeudi 10 mai 2012

[London] 3rd Trip : Hard Rock Café, Kensington Gardens, Tower Bridge

Pour terminer notre magnifique séjour, nous avons décidé d'aller faire un petit tour dans Hyde Park afin de trouver la statue de Peter Pan, mais nous avons d'abord fait un petit arrêt au Hard Rock Café, pas très loin de l'arrêt de métro "Hyde Park Corner". C'est à quelques pas du parc. C'est un petit peu décevant car il est impossible de s'assoir pour boire un verre si on décide de ne pas y manger. Nous avons donc décidé d'aller à un pub dans la rue en perpendiculaire, où j'ai bu une Leffe Blonde (pas très anglais tout ça).


En ressortant du pub, nous sommes allés dans la boutique du Hard Rock Café - le Rock Shop -, pour un peu découvrir ce qu'on pouvait y vendre et bien entendu pour ramener des cadeaux. Première chose que l'on a remarquée en entrant : les manches de guitare découpés. C'est assez original, comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessous.


On retrouve également des guitares complètes, comme celle des Sex Pistols ou bien de Bon Jovi. Ca fait rêver... Un musicien ne pourra qu'apprécier le détour !


Nous sortons alors du magasin et nous tombons nez-à-nez avec un taxi London's Calling. Nous en avions cherché durant les 3 jours et enfin, il y en a un qui s'est immobilisé dans la rue. En effet, ces taxis font une belle publicité pour Vodafone. Il paraitrait aussi que des Green Cabs devraient faire leur apparition à l'occasion des jeux olympiques ; ceux-ci fonctionneraient à l'hydrogène. D'après cette nouvelle en tout cas : Londres attend ses taxis verts.


Nous avons ensuite repris le métro, pour nous rendre à Kensington Gardens. Il s'agissait autrefois les jardins privés du palais de Kensington. C'est aussi l'un des parcs royaux de Londres  il se trouve immédiatement à l'ouest de Hyde Park. La majorité se trouve dans la Cité de Westminster mais une petite partie est situé dans le Royal Borough de Kensington et Chelsea. Ci-dessous, une photo des "jardins d'eau à l'italienne".


Nous avons tenté d'apprivoiser un petit écureuil avant de chercher après notre ami Peter Pan. Une chose est certaine : on n'en voit pas des comme ceux-là, dans notre petit pays. En tout cas, ils aiment les biscuits provenant des hôtels.


Voici une petite partie de la statue en bronze de Peter Pan, "the boy who would not grow up". Sculptée par Sir Frampton, elle représente Peter Pan, le héros du roman de Sir J. M. Barrie. Peter Pan y est représenté debout sur un piédestal sur lequel grimpent des écureuils, des lapins et des souris. Et au sol, on peut lire une description détaillée de celle-ci.


Pour terminer cette balade, nous avons de nouveau tenté de nourrir les écureuils, mais une horde de pigeons nous a attaqués. Tous se bousculaient pour venir manger les biscuits, aussi bien par terre que dans nos mains. C'était assez incroyable, puisqu'ils se perchaient sur le bout de nos doigts. Que de péripéties, ha ha !

Nous terminons ce séjour par une photo du Tower Bridge, qui a été prise en hâte puisque nous étions en retard pour reprendre l'Eurostar. C'était vraiment tout juste, car nous sommes arrivés pour le dernier check-in. Stressant ! Enfin, ce n'est pas grave, profitez de la vue. Il y a de la grisaille, mais ça reste tout de même classe. 


Un dernier conseil : vous devez aller à Londres au moins une fois dans votre vie ! Saisissez l'opportunité, n'hésitez pas une seule seconde.

samedi 5 mai 2012

[London] 3rd Trip : Images du Roi Lion


[London] 3rd Trip : Shopping, Hamburgers, Sucreries & Théâtre

Pour ce deuxième jour, nous nous sommes concentrés sur les principales rues où l'on peut dépenser et claquer tout son pognon : Oxford Street, Regent's Street et Carnaby Street. Nous avons continué notre balade du côté de Soho, puis nous avons fait un petit détour par Picadilly Circus et le M&M's World. Au soir, nous avons assisté à une comédie musicale époustouflante et extraordinaire : il s'agit du spectacle du Roi Lion, joué au Lyceum Theatre.

Tout d'abord, parlons un peu de cette journée shopping. Là-bas, il y a de tout : des vêtements (H&M, Viviane Westwood), des boutiques de souvenirs, des chaussures (Schuh!, Office, Fred Perry), mais aussi des jeux vidéos, des téléphones portables, de l'électronique, et bien d'autres. Par exemple, dans Carnaby Street, on peut retrouver les magasins Converse, Office, mais aussi WeSC. On y trouve aussi le pub Shakespeare's head. Dans une petite rue dans les alentours, il y a un sympathique magasin Fred Perry. Dommage que ce soit si cher ! 


Sur Oxford Street, on trouve le magasin Schuh! qui propose des centaines de chaussures à un très bon prix. Toutes les petites boutiques de souvenirs sont dans cette grand rue, mais aussi d'autres magasins, comme New Look. Sur Regent's Street, on peut aussi se perdre dans un immense H&M. Il y a vraiment de tout, à tous les prix, et pour tous les goûts. Surtout qu'on peut aller s'émerveiller dans le plus grand magasin de jouets du monde... Hamley's !


C'est 5 étages de jeux et jouets ! Un demi étage est consacré à Harry Potter. Un étage complet est dédié aux Lego - le "Lego World" - et on y est accueilli par la "nouvelle" famille royale. Au rez-de-chaussée, on trouve des peluches à n'en plus finir, et d'autres jouets plus classiques. Au sous-sol, les fans de Sony, Microsoft et Nintendo seront ravis ! Avant de sortir de là, on a une seule envie : de tout posséder, ou au moins d'être le roi de ce magasin.


Comme dit ici plus haut, on trouve des accessoires du film Harry Potter. Les fans ne peuvent être que ravis : remonte-temps, baguettes magiques, Nimbus 2000, cravate de Gryffondor, bijoux divers et variés, chapeaux, écharpes, et encore bien d'autres. Comme quoi l'histoire n'est jamais totalement finie. 


Pour reposer nos pieds après toutes ces péripéties (haha), nous nous rendons dans le parc de Soho : Soho Square. Nous contemplons toutes nos nouvelles acquisitions : chaussures, lunettes de soleil dans un design anglais, et vêtements ! Et puis surtout, nous apprécions le paysage et le calme de cet espace vert. Du côté nord de la place se dresse l'église protestante française de Londres. Cette place est une des plus importantes depuis 1681. En son centre se dresse une petite maisonnette très charmante.


Manger à Londres, c'est aussi manger américain (pourquoi pas...). Nous avons trouvé un dinner vraiment très convivial - Ed's -, avec un personnel aimable et serviable, et surtout des hamburgers et des frites de qualité. Laitue fraiche, beau steak haché de bœuf, rien à voir comparé à ce qu'on nous sert dans nos friteries, et des frites aussi grosses que chez nous. De plus, les milk-shakes sont juste... délicieux. On veut caler une fringale, mais on mange pour tout le reste de la journée tellement on est bien servi.


Enfourner un hamburger c'est bien, mais découvrir le M&M's World, c'est mieux. Alors qu'on voudrait aller à New-York, on peut déjà trouver des perles chez nos amis les britanniques. Le M&M's World, c'est "4 étages de fun". Toutes les sortes de M&M's y sont, ainsi qu'un Mix Lab, des accessoires aux couleurs de ces bonbons, et même la "M&M's Road", satyre de Abbey Road.


Tout vous montrer serait comme spoiler la fin d'une série. Nous vous laissons donc vous lécher les babines (wouf) ! Nous allons donc passer à Picadilly Circus, cette fois en pleine journée, contrairement à l'année dernière où nous avions pris la photo en soirée. Si vous ne le savez pas encore, ce carrefour routier est l'endroit où des spots publicitaires sont affichés sur des écrans géants. C'est aussi là que se trouve le théâtre Criterion, devant l'Ange de la charité chrétienne.


On terminera ce très long article par une photo de l'extérieur du théâtre Lyceum Theatre, situé à quelques pas de Covent Garden. Il s'agit du théâtre où se joue en ce moment la comédie musicale du Roi Lion. En résumé : cette comédie musicale vaut le coup, si on aime Disney et en particulier le dessin animé. Le scénario de base est respecté, et quelques petites scènes sont rajoutées pour tenir les trois heures. Les acteurs sont bons et la musique, interprétée par un orchestre, est superbe.


Voilà qui clôture notre deuxième jour. En effet, impossible d'aller manger après les hamburgers et les milk-shakes. Il faut dire qu'au déjeuner, les œufs au bacon, le pain et le yaourt, nous permettaient de tenir jusque 13 à 14 heures, donc forcément, on n'avait pas très faim avant ça, et on mangeait "décalé". Ce n'est pas grave, on a su apprécier notre journée dans ses moindres petits détails. Rendez-vous sur ce blog pour la suite...

[London] 3rd Trip : Danubius Regent's Park Hotel

Après les visites des deux musées, il était déjà dans plus ou moins 18 heures. Nous avions donc envie de nous reposer mais surtout il fallait procéder au check-in pour récupérer les cartes de nos chambres. Nous logions à l'hôtel Danubius Regent's Park Hotel. En résumé : très beau ! L'entrée est magnifique, très sobre, avec des fauteuils disposés un peu partout, afin de patienter et d'attendre son tour. 


Vers la droite, on arrive au restaurant, ainsi qu'au bar où l'on peut également prendre place dans des divans confortables. Un piano automatique y est présent, avec une indication qui dit "merci de ne pas me toucher, j'ai été conçu pour jouer par moi-même (...)". Le restaurant est très coloré, et très convivial. On n'est pas collé aux autres. Le buffet est complet : des œufs, du bacon, de la saucisse, des tomates, des crudités, du yaourt, différentes sortes de confitures et de compotes, ainsi que des plats diététiques. De quoi satisfaire les papilles gustatives de tous !


De retour dans le couloir, on tombe nez à nez avec les ascenseurs. Comme d'habitude, ils sont bien pensés : une voix indique l'étage auquel on arrive, et les portes s'illuminent lorsqu'elles s'ouvrent ou quand elles sont prêtes à se fermer. Seul petit problème : ils sont tellement rapides qu'ils en donnent presque mal à la tête. On s'arrête alors au troisième étage, et on traverse tous les couloirs jusqu'à la chambre 351, qui se trouve dans les Plaza Rooms. Ce sont des chambres, ayant l'air un peu plus anciennes, qui donnent sur la route derrière l'hôtel, pas loin du Lord's Cricket Ground - c'est un stade de cricket, fondé en 1814 par Thomas Lord.


Le lit est plutôt confortable ; il s'agit d'un matelas à ressorts. Deux boudins et quatre coussins sont disposés en tête de lit, mais les deux bleu et beige sont assez superflus. Rien à redire sur la qualité des draps, bien qu'ils n'aient pas été changés durant notre séjour, juste repliés correctement.

Un canapé était également présent, sous les fenêtres, mais il était inconfortable : en effet, lorsque l'on s'asseyait dans celui-ci, on s'enfonçait fort. Certains aiment ça, nous pas, mais ce n'est pas un point très dérangeant, puisqu'on était dans la chambre uniquement pour s'y reposer et pour les deux nuits. Quand on va trois jours à Londres, on est toujours occupé ailleurs.


On retrouve l'équipement classique dans les chambres d'hôtel, c'est-à-dire une télévision multi services (internet, TV à la demande, chaines locales et internationales, services de l'hôtel), le clavier et la télécommande qui l'accompagnent. Elle est posée sur un très joli meuble blanc en bois, dans lequel on peut ranger un tas de vêtements.


Enfin, petit détour par la salle de bains, qui proposait une baignoire, ni trop petite, ni gigantesque, mais vraiment bien, ainsi qu'un WC et un simple évier. La pièce n'était pas très spacieuse mais elle était très propre, et très moderne. Aucune moisissure dans les coins, j'ai vérifié ! Les draps et les essuies étaient changés tous les jours, contrairement au linge de lit. Les échantillons de shampoing et de gel douche étaient aussi remplacés.


Presque rien de négatif à signaler à propos de cet hôtel, même si le précédent nous semblait plus luxueux, juste le fait que les draps ne soient pas changés pendant le séjour et que le canapé ne soit pas très confortable. Cette fois-ci, pas de coffre-fort, mais cela ne nous a pas manqué. En ce qui concerne les boissons, il y avait un frigo que l'on pouvait brancher, pour y stocker nos bouteilles. Des sachets de café et de chocolat chaud étaient aussi à notre disposition. On a donc pu préparer du cacao chaud le soir, après un bon bain de pieds, ce qui fait plaisir après une journée exténuante.

Avant de clôturer cet article, une petite photo de l'église que nous pouvions observer depuis notre chambre.

L'hôtel Danubius Regent's Park est donc recommandable et se place à un très bon niveau. Il mérite bien ses 4 étoiles, surtout qu'il propose en temps normal des chambres bien plus classes.  Si vous voulez essayer quelque chose d'autre, plus près du métro, et toujours dans la même gamme, rendez-vous au Mélia White House Hotel de Regent's Park, à quelques mètres de la station Great Portland Street. Si vous souhaitez pouvoir vous baigner le soir ou profiter d'un sauna, choisissez plutôt le Novotel Paddington.

[London] 3rd Trip : British Museum (Galerie)

Londres2012 (255)Londres2012 (253)Londres2012 (249)Londres2012 (245)Londres2012 (239)Londres2012 (235)
Londres2012 (233)Londres2012 (232)Londres2012 (231)Londres2012 (226)Londres2012 (223)Londres2012 (221)
Londres2012 (213)Londres2012 (211)Londres2012 (210)Londres2012 (207)Londres2012 (202)Londres2012 (201)
Londres2012 (197)Londres2012 (194)Londres2012 (192)Londres2012 (187)Londres2012 (185)Londres2012 (179)
Voici une galerie de photos qui ont été prises dans le British Museum de Londres. Il renferme des objets magnifiques, de plusieurs pays/continents et de toutes les époques. On y retrouve l’Égypte, l’Éthiopie, la Grèce, l'Europe en général, le Japon, et diverses expositions y sont aussi organisées. Galerie de jibi049 sur Flickr. Lien vers l'album "British Museum".