lundi 21 mai 2018

[Catalunya 2017] Gérone

A quelques kilomètres au nord de Sant-Feliu de Guixols se trouve la ville de Gérone. C'est la vieille ville qui a évidemment attiré notre attention, avec son architecture, les murailles qui entourent le vieux quartier, et les ruines romaines. L'Onyar est la rivière qui sépare tout cela de la partie plus moderne. 

C'est depuis la Plaça de Catalunya que l'on commence notre visite, en arpentant alors les ruelles jusqu'à la faculté des lettres de l'Université de Gérone. C'est en grimpant les escaliers provenant de la Plaça de Sant Domenec que nous arrivons alors devant l'entrée.


En reprenant la Plaça de Sant Domenec vers le nord nous passons notamment devant l'entrée du couvent de Sant Domenec.


Direction ensuite la Plaça dels Lledoners en direction de la cathédrale. Après la charmante petite place nous arrivons en effet tout en haut de la fameuse Cathédrale Sainte-Marie de Gérone. Elle a notamment servi comme lieu de tournage pour une scène culte de la série Game of Thrones. Il s'agit du point le plus haut de la ville. En descendant les marches on arrive à la Plaça de la Catedral.


Direction les Jardins de la Francesca, endroit considéré comme emblématique à Gérone. On y accède par un passage derrière la cathédrale et où on peut observer la tour Charlemagne.


C'est depuis ces jardins qu'il est également possible de grimper sur ce qu'il reste des murs de la vieille ville. L'une des tours offre un point de vue incroyable sur les alentours. Un escalier en colimaçon permet d'accéder au sommet de celle-ci.


On peut aussi visiter les Jardins dels Alemanys, qui renferment des ruines d'anciennes casernes ayant servi à abriter des allemands envoyés durant la guerre de l'indépendance espagnole, au 19ème siècle.


La visite se poursuit en passant d'abord par les bains arabes, ensuite vers une place donnant une vue sur l'arrière d'une monastère.


C'est après un verre pris au café The River devant l'imposante basilique Sant-Feliu, que nous terminons la journée par une petite balade dans les rues commerçantes jusqu'à la Rambla de la Llibertat où s'enchainent boutiques, terrasses,...


Retour au bord de l'Onyar où l'on remarquera que les fortes températures n'aident pas vraiment. La pluie n'a pas vraiment été de la partie durant notre séjour. Par endroit, le niveau de la rivière n'est donc pas bien haut.


[Catalunya 2017] Tossa de Mar

Après la visite du jardin botanique nous avons décidé de nous rendre à Tossa de Mar pour manger un petit quelque chose. Petite balade dans les ruelles en passant d'abord devant l'église Sant Vicenç, située Carrer Pou de la Vila. On continue ensuite vers le sud en zigzaguant jusqu'à passer devant une charmante maison d'hôtes nommée Pension Can Tort, située au carrefour de la Carrer del Pescadors et la Carrer del Portal. 


Après un court passage par le Passeig del Mar, nous remontons la Carrer del Portal vers le sud en longeant les remparts. Ceux-ci renferment notamment le château de Tossa de Mar ainsi que deux restaurants, et même un bar à tapas.

 
On rentre brièvement dans l'enceinte au niveau de la Plaça d'Armes / Plaça del Pintor J. Viallonga, le temps d'une photo ou deux. Vous y trouverez un restaurant nommé la Placeta, qui affiche déjà une carte d'un certain prix mais toutefois attirante.


Retour le long des remparts où nous continuons sur notre lancée pour trouver un restaurant. Nous passons devant de nombreux établissements qui se battent sur les prix pour attirer le maximum de clients. Ils disposent de terrasses idéalement situées, et pas trop exposées au soleil.


Si on continue à remonter la ruelle, on arrive devant une plage offrant un point de vue agréable, ainsi qu'une sculpture à prendre en photo : "A la dona del pescador", rappelant l'importance des métiers d'art et de l'art lui-même à Tossa.


Quant à la Platja d'es Codolar, difficile d'aller en profiter sans son maillot sur soi. De toutes façons, vu le monde, il est compliqué d'imaginer y trouver place, comme le prouve l'image ci-dessous.


Voilà qui clôture notre très court passage dans l'ancienne ville.

vendredi 2 mars 2018

[Catalunya 2017] Jardin botanique de Marimurtra, Blanès

Pour se rendre aux Jardins de Marimurtra, à Blanès, il faut emprunter, depuis Sant Feliu de Guixols, la route sinueuse qui longe la côte et passe par les villes de Tossa de Mar et Lloret de Mar. Mieux vaut ne pas avoir le mal des transports ! A plusieurs endroits, on peut s'arrêter pour contempler le paysage. 


Le trajet est plutôt long car nombreux sont les tournants.


Une fois que l'on a passé Lloret de Mar, la route est fléchée jusqu'aux jardins. En arrivant dans le village de Blanès, c'est un petit peu plus compliqué car l'entrée du site ne tape pas forcément à l’œil. Après un feu rouge un peu mal fichu, on tombe sur un parking de très faible capacité devant une façade blanche (c'est là). Il est préférable de se garer dans la ruelle plutôt pentue, à droite avant le feu en venant de Lloret de Mar.

Le jardin botanique de Marimurtra est composé de 3 parties : tropical, tempéré et méditerranéen. La carte propose un itinéraire "optimal" pour bien profiter de la visite. On y trouve de nombreuses espèces de plantes, arbres,...


Ambiance tropicale... entre humidité produite par notre corps en s'exposant au soleil, et humidité à l'ombre dans cette petite forêt, difficile de choisir ! Il faut voir le côté positif : au moins, notre peau ne brule et pas, et le cancer est évité. Ouf...


Deux employées nous photographient ensuite avec des perroquets (et oui, pour une fois nous avons acheté les photos - un peu chères mais soit). On poursuit ensuite notre visite vers un stand à boissons. Sur notre chemin on remarque que les propriétaires du jardin profitent également de leur situation particulière afin de cultiver divers fruits et légumes. Oliviers, citronniers, plants de tomates, laitues et légumes divers ... ça donne un peu faim.


Quand je suis dans un jardin, je me sens également obligé de photographier les fleurs. C'est plus fort que moi! Et malgré la chaleur tout est magnifiquement entretenu et coloré. Un plaisir pour les yeux. Mais ce n'est pas tout...


Car si on continue à descendre, on commence à longer le bord de mer. Et c'est l'une des particularités de ce jardin botanique. On aperçoit au loin les plaisanciers qui profitent de l'espace naturellement à leur disposition. Bronzer sur l'avant de son bateau, que peut-il arriver de pire ? Plus loin on aperçoit aussi une petite crique bien tranquille, où quelques personnes ont décidé de se perdre.

 
On poursuit notre route vers le Templet de Linné. D'après la description donnée par le site du jardin botanique, "le bâtiment tire son nom de l'un des grands botanistes du 18ème siècle, le suédois Carl von Linné ou Linneus, dans sa forme latinisée."


On remonte ensuite les nombreuses marches des Escales d'Epicur, qui est évidemment plus fleuri selon la période.


Nous regagnons ensuite l'entrée du site, en passant notamment devant une plante amusante qui, lorsqu'on la touche, se "replie" en quelque sorte. Vous vous en doutez, visiter ce jardin est, pour les amoureux de la nature, une activité presque obligatoire. Et pour ceux qui ne sont pas forcément des grands professionnels (comme nous) c'est tout de même une sortie qui fait beaucoup de bien. On peut respirer l'air frais de la méditerranée au bord de la falaise, et admirer les centaines d'espèces présente en ce lieu unique. Tout ça sans forcément connaitre grand chose à la botanique. N'est-ce pas merveilleux ?

jeudi 26 octobre 2017

[Catalunya 2017] Sant Feliu de Guixols #1

Cette année nous avons passé des vacances en famille, au soleil cette fois. Notre destination ? Sant-Feliu de Guixols, dans la province de Gérone en Catalogne. Une petite commune très touristique mais pas déplaisante pour autant. Pour nous y rendre, nous avons opté pour la voiture, car nous avions prévu de rester plus d'une dizaine de jours. Malgré le très long trajet - et encore, cela a duré moins longtemps que quand nous sommes allés à Fréjus -, le fait de bénéficier d'une voiture sur place sans devoir louer un véhicule, est un sacré plus.


La petite commune se situe à quelques kilomètres de Gérone, et il est également possible de rejoindre Tossa de Mar ainsi que Lloret de Mar via des routes tortueuses et étroites, mais qui sont un véritable bonheur à parcourir tant le paysage est sublime. Nous avons préféré les nationales pour la majorité des trajets, ainsi que quelques portions d'autoroute notamment pour notre aller/retour en Andorre. Bref... arrivés le 16 août en début d'après-midi, nous avons pu profiter un peu de la journée malgré le rangement des bagages. Le papa de Fanny a eu la chance de pouvoir louer un appartement avec vue sur le port à des connaissances.


Même si le port n'est pas ce qu'il existe de plus charmant, la vue est plutôt pas mal. Qu'il est agréable de se réveiller et de déjeuner sur la terrasse avec le ciel complètement dégagé et cette mer bleue ! On respire un air différent de d'habitude (parfois avec une légère odeur de poisson, forcément) et on aurait même envie d'emménager définitivement au bout de quelques jours. Même en soirée, c'est dépaysant.


Il n'aura pas fallu beaucoup de temps avant de s'aventurer sur des chemins de ... randonnée ! Mais rassurez-vous, c'est bien plus accessible, bien qu'il y ait moyen de faire de l'escalade dans les environs. On peut également rejoindre la plage de Sant Pol en empruntant ces chemins, ce que nous n'avons malheureusement pas fait. Certains préféreront s'arrêter dans l'une des nombreuses criques que l'on trouve tout au long de la côte...


Sans trop se presser on peut aussi se balader jusqu'au phare pour contempler le paysage.


C'est le moment idéal pour tenter une photo de près de cette jolie bestiole. Malheureusement après quelques minutes seulement l'animal a préféré retourner à l'eau pour trouver un truc à se mettre sous la dent.


Pour les plus fainéants encore, il y a moyen de prendre un petit train touristique, pas spécialement cher même si celui-ci n'a que peu d'intérêt. En effet, malgré les quelques curiosités comme l'église ci-dessus ou le monastère dans le centre, il n'y a pas grand chose à voir de grandiose. C'est joli, c'est sûr, mais vous verrez qu'il y a de quoi faire dans les alentours sans que les trajets ne deviennent un calvaire.


Il ne faut pas hésiter à se rendre dans le centre, qui est plutôt "mignon" à visiter. La rue principale est nommée la rambla. Vous trouverez, ici et là, des restaurants et cafés, quelques magasins de souvenirs, et de quoi faire plaisir à tout le monde en terme de shopping. La place du marché est également à voir ; le marché couvert vu de l'extérieur est vraiment typique mais l'intérieur n'a pas le même charme que St. Josep la Boqueria à Barcelone par exemple.

samedi 14 janvier 2017

[London 2016] Soho, Oxford Circus, Carnaby, Covent Garden

Journée shopping dans le centre de Londres. Après avoir déposé notre valise à Saint-Pancras (Excess Luggage, un peu cher mais très pratique), nous reprenons le métro et sortons à Leicester Square. En route vers Soho, en passant par Greek Street. Nous nous installons d'abord chez Ed's pour manger un burger à l'américaine. 


Petit détour très bref par Soho Square.


On commence le shopping depuis Oxford Street, en direction d'Oxford Circus. Rien de bien terrible en magasin, malgré les soldes.


Direction Regent Street, et petit détour par Carnaby Street, décoré à l'occasion des fêtes. Le message y est assez clair : aimez-vous les uns les autres, bordel de *pouet*. Toujours rien de bien fameux au niveau des soldes, dommage.


Retour sur Regent Street, en direction de Picadilly. Toujours rien, en tout cas en ce qui me concerne.


On reprend alors le métro, direction Covent Garden. Peut-être trouvera-t-on la perle rare, le Saint-Graal, que sais-je. En tout cas la décoration intérieure est réussie. 


Bon allez, j'ai trouvé quelque chose dans une ruelle à quelques pas de là. Malheureusement il est déjà l'heure de partir.


Allons ne partons pas fâchés ! On se revoit dans 6 ou 7 mois, Londres.

[London 2016] Hampstead, Camden Lock, Tower Bridge

Petite découverte, Hampstead, un quartier éloigné du centre de Londres (à peu près 6 km de Trafalgar Square). Pour y aller il faut prendre le métro puis un petit bout d'Overground si on veut se rendre au pied du grand parc, Hampstead Heath. C'est lui qui fait la particularité du coin car il propose de belles petites balades. Cela tombe plutôt bien, car ce mardi, c'est plein soleil !


Londres est une ville à parcs. Un parc ici, un parc là-bas, en veux-tu en voilà. Celui-ci propose un tout petit "zoo", ainsi que différents bassins d'eau où l'on peut nager voire pêcher. En montant vers le nord-est du parc, on peut visiter la Kenwood House. Celle-ci est particulière car les façades arrière n'ont rien à voir avec celle avant.


On y trouve un petit café. L'intérieur est en fait une sorte d'exposition d'art. Dans les nombreuses pièces de la maison on peut y observer des tableaux de différents artistes. Nous n'y connaissons rien mais c'est toujours agréable à regarder. Après un petit achat de bière spéciale et une tentative (infructueuse) d'avoir un café à l'extérieur, nous redescendons par un autre chemin, vers un autre plan d'eau. Le ciel est dégagé, le lieu est vraiment paisible. Cela doit être un régal en été.


Nous rejoignons alors Parliament Hill. On se rend alors compte qu'on est déjà bien haut par rapport au début de la promenade. Ce lieu donne en fait un superbe panorama sur le centre de Londres. Un panneau détaille les différents immeubles que l'on peut apercevoir.


En voyant la carte - que l'on retrouve sur cette page - nous constatons que nous n'avons visité que le côté est du parc. Mais nous n'avons pas pris énormément de temps pour faire tout ça. On peut donc envisager de passer une heure de plus pour se rendre à l'opposé, là où se trouvent les enclos d'animaux notamment. A refaire donc. Pour clôturer cette balade nous redescendons par la rue du même nom, Parliament Hill, et reprenons l'Overground en bas de celle-ci.


Ils ont de belles petites maisons, ces anglais ! Et même de belles voitures (on a vu une Maserati, ce n'est pas un petit jouet de pacotille hein). Direction les petites ruelles de Camden Town, où l'on trouve cuisine du monde, gadgets, vêtements, et autres objets incitant à la consommation.


La dernière fois nous n'avions pas visité les étables ; le problème est désormais réglé. On y trouve, comme dans tout le quartier, de quoi dépenser tout son argent : souvenirs, vêtements rigolos, cartes postales,... Un marché journalier qui ne cesse d'attirer des milliers de visiteurs. Après ce détour, il ne vous restera plus qu'à faire une pause au KERB Market pour gouter à la street food, si ce n'est pas déjà fait.


On finit la balade en reprenant la Camden High Street. On aime toujours autant les façades originales des nombreux magasins qui y sont présents. Le seul hic ce sont ces vendeurs qui tentent à tout prix de vous refourguer la moindre chose que vous regardez : à partir du moment où vous paraissez intéressé, ils fonceront, sachet déjà prêt, pour encaisser la monnaie...


Nous terminons la journée en nous rendant du côté de la Tamise cette fois, et plus précisément près du Tower of London. Pour cela il suffit de prendre le métro et de sortir à la station Tower Hill. Mais nous ne venons pas spécifiquement pour cette petite (ahem...) bâtisse bien charmante, non, nous venons plutôt pour admirer le Tower Bridge. Mais bon en passant, c'est vrai qu'il est sympathique d'admirer cette immensité, cette majesté d'architecture... Je m'emporte. "Tiens, une patinoire ?!"


Filons vers les quais, pour admirer la vue : le soleil se couche, c'est le moment ou l'instant. Waw fieu', c'est vraiment de toute beauté ! J'ai même eu du mal à choisir la photo. Mais bon, une vue sur The Shard, ça passe crème. Voilà un beau grand cône tout illuminé !


La star de la soirée, c'est lui (on l'a décidé, juste maintenant), le Tower Bridge. C'est vraiment très joli, nous n'avons jamais eu l'occasion auparavant de le voir de si près en soirée. Sur la photo suivante, on le voit de plus loin ; il est plutôt long, donc il faut assez de recul pour l'avoir dans sa globalité.


Voilà qui conclut notre avant-dernière journée dans cette belle ville de Londres. Retour à la station de métro, puis au dodo. Le mercredi s'annonce mouvementé. Et oui, le moment tant attendu du shopping est arrivé. Shrink !